4 octobre

David Hockney au Centre Pompidou

COUP DE CŒUR

David Hockney est sur la scène artistique internationale depuis maintenant 60 ans. Cette exposition au Centre Pompidou apparaît comme un immense hommage à cet artiste anglais complet qui ne s’est jamais arrêté de produire. L’homme qui nous est présenté est considéré en Angleterre comme un « trésor national ». La Team RED Edition en est fan.

David HockneySelf Portrait (1954)

David Hockney est l’un des premiers à concevoir tes toiles multiformes et multi-matières. Dès de début des années 60, il superpose dans ses œuvres des formes prélevées dans toute l’histoire de l’art mondiale : graffiti, art égyptien, pop art, superpositions de matières… Le collage est l’une de ses techniques favorites, qu’il utilisera par exemple ici pour son premier autoportrait et beaucoup plus tard pour différents collages de polaroids.

 

 

Tous les quatre ans, il tentera de nouvelles aventures stylistiques et picturales, il ne s’enfermera jamais dans un style artistique unique, cela est toujours visible dans ses créations aujourd’hui.

Artiste engagé, notamment pour les droits des homosexuels, il devient ensuite plus proche de l’esthétisme pur : créer des œuvres libérées du joug de l’engagement et qui ne cherchent plus essentiellement à représenter, à dire quelque chose.

 

A Bigger Splash

Portrait of an Artist (Pool with Two Figures)

 

Artiste incroyablement imaginatif, Hockney croit à l’innovation dans toutes ses formes. C’est ainsi que dès l’apparition des nouvelles technologiques idéographiques comme le fax, il voit leur potentiel pour la distribution et le renouvellement de la création artistique. Ainsi, il crée aujourd’hui des « performances artistiques » qui mettent en jeu les techniques actuelles telles que le montage photographique et vidéo.

 

The Four Seasons

 

Si vous ne l’avez pas déjà vue, allez visiter cette superbe rétrospective! 

Mais attention, elle finit déjà le 23 octobre et s’envole ensuite pour le MET à New-York ! 

15 mars

Le cannage inspire nos créations

En 2017, les matières naturelles et végétales reviennent en force dans le domaine de la décoration et le cannage a le vent en poupe !

Cette technique de tissage se fait à l’aide de canne de rotin, une plante connue pour sa souplesse et sa très grande solidité. Le plus souvent, c’est le rotin naturel ou « rotang » nom d’origine philippin, qui est le plus utilisé. Il est traité et coupé en fines lanières puis tressé afin de faire apparaître différents motifs.

Le saviez-vous ? C’est à la fin du XVIIème siècle que les anglais et les hollandais commencèrent à importer le rotin d’Asie, où ils avaient leurs comptoirs. Alliant confort et robustesse, le cannage séduit également par son exotisme et connaitra le succès en France à partir de la Régence (1715-1723) puis sous Louis XV. Il habille canapés, fauteuils, têtes de lits ou chaises puis se modernise, notamment au début du XXème. En effet, en 1859, Michael Thonet créé la chaise à l’assise cannée n°14 dite « chaise bistrot », celle-ci deviendra une icône du design mobilier industriel ! S’en suivront d’autres modèles mythiques faits de cannage comme par exemple la chaise Cesca B32 de marcel Breuer (1928) ou bien la table Rio de Charlotte Perriand (1962).

Chaise n°14 – Thonet

Chaise Cesca – Marcel Breuer pour Thonet

 

Ce savoir faire ancestral est aujourd’hui revisité, on lui ajoute de la couleur, de l’originalité ou de la légèreté. Le studio de création de Red Edition a choisi de remettre au goût du jour ce savoir-faire en éditant le Canapé Cannage, une pièce contemporaine dans ses volumes et son design.

 

Histoire d’en savoir un peu plus sur cette tendance, Marie, notre directrice artistique, s’est prêtée au jeu de l’interview…

  • Marie, d’après toi, pourquoi le cannage est-il la tendance du moment ?

Le cannage est tendance car il y a un désir de retrouver des matières naturelles et vivantes, en lien avec la tendance du wellbeing et du mieux vivre au naturel en ville. Il y a un retour certains à des matières qui inspirent un art de vivre de qualité et les matières naturelles comme le cannage, la paille, le tressage, les belles laines font parties de cet héritage. En réaction aux matières synthétiques et aux produits sans caractère, il ya un désir chez le consommateur de renouer avec les belles matières, organiques, vivantes, qui respirent, évoluent avec le temps. C’est renouer avec la beauté des matières qui ne sont pas figées mais qui évoluent avec le temps, se patinent. Le coté tactile du cannage et son aspect raffiné attirent aussi les consommateurs en quête de confort élégant et de valeurs sures.

  • Avec quelles autres matières peut-on marier le cannage ?

Le cannage se marie avec toutes autres matières naturelles telles que les gros coton ou le lin avec ses fibres apparentes, des tissus qui auront un coté « rustique chic » prononcé. Il se marie aussi très bien avec les textiles comme le velours que nous avons choisi pour nos revêtement. Il peut aussi se jouer en mariage avec des matières innovantes et techniques pour carrément casser son coté classique et créer la rupture.

  • Quelles on été les sources d’inspirations pour le Canapé Cannage ?

Les sources d’inspiration ont été de retrouver des techniques artisanales anciennes et de les moderniser, de les transposer dans un design contemporain pour le consommateur moderne. Après la laque que nous travaillons chez Red depuis longtemps, nous avons décidé de nous tourner vers des techniques de tressages et de cannage, en proposant une version pour salon avec un design épuré et stylé et en association avec des matières raffinées et de haute qualité (bois teinté, laiton, velours…).

  • Dans quel style d’intérieur le vois-tu ?

Le cannage s’associe avec tout type d’environnement, il apporte la touche « naturelle sophistiquée » nécessaire à tout environnement. Les intérieurs tendances d’aujourd’hui sont un mélange subtil de codes et de références de divers horizons, c’est ce coté éclectique qui crée l’atmosphère unique et particulière de certains lieux. Il ne faut donc pas hésiter à oser les mariages, même insolites, entre les meubles, les tableaux et les accessoires. En ce sens le cannage pourra être harmonieux aussi bien avec des meubles vintage que classiques ou contemporains. C’est une matière qui ne prend pas le dessus mais se fond avec élégance dans nos intérieurs en apportant aussi un petit coté « exotique».